Est-ce d’époque ou de style ?

Afin de protéger les acheteurs, le décret du 3 mars 1981 fixe le sens des différentes formules utilisés par les professionnels du marché de l’art.

Lorsque l’on parle d’un objet dit:

  • D’époque Louis XVI par exemple, cela veut dire qu’il a été conçu et fabriqué sous le règne de Louis XVI. C’est ce qui lui confère  son caractère d’authenticité.
  • De style veut dire que l’objet présente des caractéristiques visuelles et de qualité identiques ou quasiment identiques aux réalisations de ces époques, mais que celui a été réalisé ultérieurement.
  • Une estampille pour un meuble, un bronze ou un tableau établie qu’il s’agit d’un bien authentique qui a été réalisé par l’ébéniste ou l’artiste et qui porte sa signature, idem pour les mentions signé par, école de ……..
  • Dans le goût de, est une manière de faire référence aux caractéristiques stylistiques d’un artiste, un maitre bronzier, une manufacture de lustre ou de verrerie en cristal, baccarat par exemple mais ne garanti pas forcément la provenance non plus que l’époque

Les différents styles et les époques

 

Le Style Louis XIII

 

Le style Louis XIII se situe entre 1610 et 1643, fin du règne de Louis XIII mais s’étend en fait jusqu’à la prise de pouvoir par Louis XIV en 1661. Aprés l’insécurité vécue pendant la grande moitié du XVIe Siècle, les français éprouvent un grand besoin de stabilité et de confort.
Les grands architectes s’inspirent des styles italiens et flamands pour créer un style original quoiqu’un peu lourd. Le mobilier Louis XIII, qui résulte de ces inspirations différentes est assez confus, mais dans l’ensemble il est sobre et droit.
Les formes s’adoucissent au fur et à mesure que l’on avance dans le style Louis XIII.

Les principaux éléments de décoration du style Louis XIII :

  • la pointe de diamant
  • la croix de Malte simple ou à facettes
  • les cornes d’abondance
  • les fruits, surtout pommes et poires
  • les palmes
  • les godrons disposés en éventail
  • les branches de laurier et de palmier entrecroisées
  • les feuilles d’acanthe

Les techniques de montage progressent

Le Style Louis XIV

II se situe entre 1643 et 1710 et comprend trois périodes distinctes; la première, encore tout empreinte de Louis XIII jusqu’en 1661, la seconde jusqu’en 1685, apogée du style Louis XIV, enfin la dernière. Le mobilier n’est plus seulement utilitaire, il devient un élément de décor.

Les motifs ornementaux sous Louis XIV sont riches et parfaitement exécutés. Ils sont rigoureusement symétriques. Voici les principaux :

  • La coquille, la feuille d’acanthe ; la palmette; les deux L entrelacés (chiffre de Louis XIV)
  • le soleil, souvent comportant en son centre une tête de femme
  • les draperies, les rubans, les arcs, les glaives, les cornes de bélier
  • les chutes de feuillageBeaucoup de bronzes dorés, gravés ou ciselés

 

 

Régence

Philippe d'Orléans

Le style Régence dura peu de temps, de 1715 à 1723. Style de transition entre les styles Louis XIV et Louis XV, il se caractérise par l’assouplissement des lignes et l’aspect solennel des meubles fabriqués jusqu’alors, ainsi que par une très nette tendance à la légèreté et à l’élégance (invention de la ligne galbée).

Parmi les signes distinctifs du style régence, on distingue:

la coquille à cinq branches, la feuille d’acanthe dissymétrique, le palmier, les rinceaux courbes, la tête de faune et celle de femme coiffée d’un diadème, les fonds quadrillés ou pointillés, à motifs rocaille inspirés de l’art baroque italien : fleurs, rochers, plantes, coquillages, légumes, fruits, animaux. Les motifs asiatiques: chinoiseries, pagodes, chapons, singes, fleurs
exotiques.
Les cuivres et les bronzes dorés. Les bronzes ciselés et dorés restent à la mode. On invente la dorure au feu ou au mercure.

Louis XV

Le style Louis XV se situe entre 1725 et 1760, style nouveau où l’on voit disparaître le culte du classique et de l’antique. Le mobilier Louis XV est appelé également style rocaille, rococo ou Pompadour.

Absence de symétrie. C’est une décoration riche qui s’inspire du style Régence (chinoiseries) et de la rocaille.

Les principaux motifs: la coquille, dissymétrique, la feuille d’acanthe, les feuillages entrelacés, les Oiseaux, les bouquets, les fruits, tous les attributs amoureux. Les motifs « rocaille » : ils sont souvent extravagants. tourmentés, asymétriques, inspirés surtout de certains coquillages. Les chinoiseries : mandarins, magots, pêchers, paysages, statues à personnages; les cartouches: coquille ailée à deux carquois entrecroisés, guirlandes de fleurs ; la tète de femme encadrée de « rocaille » et de fleurs; beaucoup de fleurs: chutes, fleurs enroulées, petite fleur remplaçant la coquille Louis XIV sur les sièges.
Les bronzes et les cuivres sont très employés pour les serrures, les extrémités des pieds, les angles, les arêtes; les motifs sont les mêmes que ceux du bois sculpté.

 

Louis XVI

 

Le style Louis XVI

Le style Louis XVI qui se situe entre 1750-1795. Il abandonne les lignes du Style Louis XV pour un retour à des lignes droites, décorées ornementées avec beaucoup de légèreté. L’époque ne veut plus de l’originalité et de l’exubérance du style Rocaille ; elle s’oriente donc tout naturellement vers le naturel et la simplicité.

On traverse donc à cette époque une période de grande sobriété, où le style est bien proportionnés, plus géométrique: le carré, l’ovale, le rectangle, le rond sont en vogue.

La production est abondante, faite avec goût dans la pureté des formes antiques. Elle se distingue au niveau des motifs où l’on retrouve, guirlandes de fleurs, palmettes, feuilles d’acanthe, perles, têtes d’animaux (lions, béliers, aigles, pieds de biche), cannelures, noeuds de rubans, pommes de pin.

 Les bronzes sont moins ostentatoires et beaucoup plus discrets. Ils sont dorés à l’or fin ou vernis. Invention de la dorure en mat.

Directoire

Le style Directoire est un style néo-classique. Il se situe entre 1792 et 1804, début de l’Empire., C’est une période de transition, sobre et élégante, subissant l’influence anglaise et inspirée de l’art antique.

Il se reconnait principalement au niveau de ses motifs, palmettes grecques, vases antiques, urnes sculptées, colonnes détachées, flèches, lions ailés, rosace inscrite dans un losange ou un carré, dragons, buste féminin avec ailes d ‘aigle.

Il se caractérise également par ses motifs révolutionnaires : victoire ailée coiffée d’une lyre, rameaux de chêne, tables de la loi, mains jointes, oeil et coq gaulois, casques et trophées, libertés, peupliers, cocardes, piques.

Les bronzes sont peu nombreux : plaques de cuivre en losange, en écusson, têtes d’animaux, petits masques de personnages, quelques baguettes.

Empire

Le style Empire se situe entre 1804 et 1815. Le style subit toujours l’influence de l’art antique mais devient plus massif.

Il se distingue par son ornementation faite de nombreux motifs de bronze mat ou brillant, doré, noir ou vert antique. On trouve des colonnes droites, effilées avec laurier en bronze doré, chapiteau et base de métal doré.

On se trouve également en présence des emblèmes impériaux: le « N » couronné bien sûr, mais également l’aigle impérial, les étoiles, les motifs égyptiens, la branche de laurier, l’acanthe allongée et stylisée, les rosaces formées de feuilles à quatre lobes.

Restauration
Louis XVIII

Première restauration

Charles X

Seconde restauration

 

 

 

 

 

Le style Restauration se situe entre 1814 et 1839. Les formes s’incurvent et s’arrondissent. Le mobilier perd sa rigidité et sa symétrie. Il devient plus charmant, plus confortable, plus intime.

On le reconnait par ses motifs: La palmette Empire subsiste, elle est plus petite et plus arrondie, rinceaux, feuillages, guirlandes, cornes d’abondance, rosaces, parapluies, étoiles, fleurettes, cols de cygne.

 

Louis Philippe

Le style Louis-Philippe se situe entre 1830 et 1848 et a été largement influencé par la Renaissance, le Moyen Age et le style Louis XV, tout en demeurant très proche de la Restauration. Le production s’industrialise et se simplifie.

Le style est extrêmement simple et sans ornementation puisque fait en série. Au niveau des motifs on retrouve les rocailles et les volutes qui annoncent le Second Empire. Il est fait beaucoup de copies qui s’inspirent du style Louis XV mais le style manque de finesse et se trouve réduit à sa plus simple expression.

Dans les réalisations on ne retrouve que très rarement du bronze, il est pratiquement inexistant.

 

Napoleon III

Le style Napoléon III est un style composite qui se situe entre 1852 et 1870.

On distingue deux périodes très différentes:

Les premières années il est plutôt un mélange des différents styles précédents:Louis XIV, Louis XV et louis XVI en fonction de l’affectation des pièces.

Il est ensuite plus inspiré par le style Renaissance qui progressivement lui permettra de s’affirmer au niveau de ses orientations.

On trouve des incrustations de nacre, d’écaille, de cuivre d’émail dans un style très travaillé au niveau de l’ornementation: pieds cannelés, feuilles d’acanthe, chinoiserie, rocaille, feuilles, filets d’or, médaillons, tête de femme et masque en bronze doré. 

1900

Le style 1900 ou “Belle époque” » ou ” modern style “, a été de courte durée puisque se situant entre 1895 et 1910.

On retrouve l’inspiration de  Majorelle, Guimart, Gallé, Gaillart, Plumet, de Feure, et Selmersheim, artistes qui tout en s’inspirant des arts gothiques et rococo, des styles Louis XV et Louis XVI, ont su créer un art nouveau. .

Il se reconnait souvent à travers ses verres de couleur, des formes souples mais compliquées faites de dessins géométriques, de lignes courbes et d’arabesques souvent soulignés de bronze doré de grande qualité.

Art Déco

art déco

Le style Art Déco, appelé ainsi après l’exposition des arts décoratifs en 1925, est fortement inspiré par le courant artistique du moment: le cubisme, le fauvisme (apport de couleurs audacieuses, jusqu’alors inconnues dans la décoration) et l’art africain.

On est dans l’après guerre, c’est les années folles et l’ Art Déco trouve son apogée dans les années 1920 – 1930. Les formes sont épurées, géométriques, très peu décorées, mais l’ART DECO. Il s’adresse surtout à une clientèle aisée est très riche car les matériaux utilisés sont souvent de grande qualité.

Outre le fait de bénéficier d’un large succès d’estime, il apporte de la nouveauté, du confort et correspond aux besoins et aspirations de l’époque laquelle est en quête d’un nouvel art de vivre, moderne et fonctionnel. Outre une ornementation riche des lignes inédites et avant-gardistes. Contrairement à l’Art nouveau qui avait une vocation plus populaire, l’Art Déco se distingue plutôt par son coté élitiste.

consectetur quis, libero. risus. dolor id tristique id, mi, Phasellus